Un peu d’Histoire...

Le Collège de MAGENTA ouvre ses portes le 1er Mars 1979.
Il comporte alors huit classes de 6e et cinq classes de 5e, pour un total de 350 élèves. Monsieur RIVAUD y exerce les fonctions de Principal.

16 Juillet 1980 : inauguration du collège en présence du Haut-Commissaire.
Cette même année, le Collège procède à l’ouverture de cinq classes de 4e avec 24 élèves en moyenne par classe, deux classes d’ALEP et une classe préparant au BE (Brevet élémentaire).

1981 : création de la SES (section d’études spécialisées),
avec comme directeur adjoint Mr MAGNON (ouverture de deux classes de 5e et deux classes de 4e avec 16 élèves par classe). Par ailleurs, le Collège procède à l’ouverture de quatre classes de 3e (26 élèves en moyenne) et d’une classe de 2e année d’ALEP.

1982 : disparition des ALEP
Le Collège accueille 1 024 élèves. A la SES, ouverture de tous les niveaux d’enseignement (96 élèves). Monsieur Jean GAYET est nommé principal du collège à la rentrée de Septembre.

1984 : suppression de la classe préparant au BE
Par ailleurs, avec l’ouverture du collège de BOULARI, MAGENTA perd les élèves du secteur du Mont Dore. Pour autant, la révision des secteurs scolaires amène le Collège à accueillir les élèves de Ducos, Tindu et Logicoop, précédemment scolarisés au Collège Jean MARIOTTI.

1986 : l’établissement compte 1 179 élèves
Pour la plupart, les élèves relevant du secteur de Boulari ont regagné leur secteur.

1989 : le Collège retrouve son secteur scolaire,
c’est-à-dire la Vallée des Colons, Magenta et les Portes de Fer (les élèves accueillis en 1984 de Ducos, Tindu et Logicoop retrouvent leur secteur d’origine).

1994 : Modification de la carte scolaire
Le Collège perd une partie de la Vallée des Colons (entre la rue Taragnat et la rue Charleroi) et se limite aux Portes de Fer, à hauteur de l’école des Pervenches et de l’aérodrome de Magenta pour la RT13. L’établissement compte alors 1 364 élèves, dont 141 à la SES.

En Septembre, nomination de Monsieur Jean-Michel BIZE en remplacement de Monsieur GAYET. La SES perd une classe de 6e avec l’ouverture de la SES de Koutio (elle perdra une 5e en 1995, une 4e en 1996 et une 3e en 1997).

1997 : 1 291 élèves, dont 114 à la SES

1998 : 1 330 élèves, dont 100 à la SES

1999 : la carte scolaire est à nouveau modifiée
Le secteur compris entre la rue du Commandant Rougy et la rue Mérano (Vallée des Colons) dépend désormais du Collège Jean MARIOTTI. Le Collège compte néanmoins 1 341 élèves à la rentrée, dont 108 à la SEGPA.

2000 : 1 381 élèves, dont 99 à la SEGPA

2001 : ouverture d’une section supplémentaire de 4e à la SEGPA (ETC)
L’établissement ouvre ses portes avec 1 374 élèves, dont 106 à la SEGPA.

2002 : 1 392 élèves, dont 116 à la SEGPA

2003 : 1 073 élèves, dont 103 à la SEGPA

Départ de Monsieur BIZE. Celui-ci sera remplacé dans un premier temps par Monsieur Alain SIGNOR (Février-Mai), puis par Monsieur François MONTCHANIN.

Une modification de la carte scolaire accompagne l’ouverture du collège des Portes de Fer et une baisse très significative du nombre d’élèves à Magenta.

2004 : 1 112 élèves, dont 101 à la SEGPA

Construction d’une nouvelle salle d’étude (+ sanitaires) derrière le Bâtiment A. Ouverture d’une troisième salle informatique.

2005 : 1 028 élèves, dont 99 à la SEGPA

2006 : 1 053 élèves, dont 99 à la SEGPA

2007 : 1 110 élèves, dont 99 à la SEGPA

Départ de Monsieur MONTCHANIN, remplacé par Monsieur Alain SIGNOR.

2008 : 1 142 élèves, dont 113 à la SEGPA

Départ de Monsieur Alain SIGNOR. Lui succède Monsieur Jean-Luc FAURE qui assurait les fonctions de Principal adjoint au collège depuis le 1er août 2006.

2009 : 1 092 élèves, dont 101 à la SEGPA

Le collège de Magenta fête ses 30 ans ! Une cérémonie toute simple est organisée dans le nouvel espace "Peinture" de l’atelier "Carrosserie", dans les locaux de la SEGPA.

Lancement de l’Accompagnement éducatif en collège qui se traduit, en dehors d’une aide aux devoirs très appréciée par les familles, par des activités d’éveil artistique : décoration par les élèves de la salle polyvalente et atelier de sculptures sur bois.

2010 : 1 067 élèves, dont 103 à la SEGPA

Ouverture de la section sportive "Football" (6ème et 5ème), dans le prolongement de la classe à horaire aménagée (CHA) qui avait vu le jour en 2009.

Ouverture d’une Troisième "Découverte professionnelle", option trois heures, principalement orientée sur les Métiers à caractère scientifique.

Décoration du local EPS par les élèves, sur le thème des Jeux "NC 2011", toujours dans le cadre de l’accompagnement éducatif.

2011 : 1 121 élèves, dont 97 à la SEGPA

Ouverture de la section européenne "Anglais" en classe de Quatrième.

Lancement en EPS du principe de la semaine APPN (activités physiques de pleine nature) en classe de Cinquième.

Mise en place d’une convention de partenariat et d’échanges avec le "Taupo A Tia College", avec l’aide de la Mairie de Nouméa et du comité de jumelage avec Taupo (‘Nouvelle-Zélande).

2012 : 1 140 élèves, dont 87 à la SEGPA

Ouverture de la classe "Voile". Les élèves font le buzz sur Internet, en croisant un banc de requins en plein festin, Baie de Sainte-Marie.

Les élèves de la section européenne "Anglais" sont accueillis à Scoresby et Upwey, dans la banlieue Est de Melbourne (Australie).

Lancement du débat sur la tenue réglementaire. Elle sera adoptée en conseil d’administration le 2 octobre.

La médiation par les pairs est inscrite officiellement dans le projet d’établissement du collège, après deux années d’existence.

2013 : 1 150 élèves, dont 80 à la SEGPA

La rentrée scolaire se fait en bleu marine et blanc.

Ouverture de la classe "Défense et sécurité globale", la première du Territoire, en partenariat avec la Base navale de la Pointe Chaleix et l’association régionale de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale).

2014 : 1 120 élèves, en dépit de la fermeture de deux sixièmes, dont 80 à la SEGPA

Ouverture des classes CHAM (classes à horaires aménagés) pour accueillir des sportifs de haut niveau en golf, escalade, baseball et cyclisme.
Le collège devient "collège numérique" le 22 avril ; chaque salle de classe est équipée d’une unité centrale et connectée, soit à un vidéo-projecteur, soit à un TBI (tableau blanc intercatif).
L’appel est désormais fait dans l’environnement Pronote et les cahiers de textes "papier" disparaissent au profit du cahier de textes numérique.
Le collège de Magenta est labellisé "Mission du Centenaire" pour son projet lié à la commémoration du centième anniversaire de la Grande Guerre.
Départ de Monsieur Jean-Luc FAURE, à la fin du mois de juillet.
Madame Patricia Le ROHELLEC lui succède. Elle assurait précédemment les fonctions de Proviseure au Lycée Augustin TY de Touho.

Mise à jour :
4 juillet 2014

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter