Actions, sorties, voyages

Festival des arts 2018

FESTIVAL DES ARTS 2018 DU COLLEGE DE MAGENTA

Concrétisation des ateliers artistiques et culturels menés dans le cadre du projet d’établissement, le Festival des arts du collège de Magenta s’est tenu cette année dans le cadre grandiose du Centre Culturel du Mont-Dore, gracieusement prêté par la mairie du Mont-Dore, que nous remercions à nouveau très vivement.
Pendant plus de deux heures, les numéros de danse, chant, cirque, théâtre, « mapping » audiovisuel se sont succédé, pour le plus grand bonheur des familles et des personnels venus admirer la centaine de nos élèves artistes présents sur scène.
Salle comble, filage des numéros par nos enthousiastes Monsieur et Madame Loyal, son et lumières parfaits, public réactif… un spectacle haletant et haut en couleurs qui a été longuement applaudi par une « standing ovation » quand tous nos jeunes artistes sont venus saluer à la fin de leur prestation.
Une réussite, un bonheur. BRAVO et MERCI à tous, élèves, professeurs, personnels, partenaires, parents.
Les messages ci-après ont été postés suite au spectacle : cela se passe de commentaires supplémentaires…

« Quelle soirée ! A en tomber par terre. Un grand moment d’émotion. Ce n’est même pas la peine d’adresser des félicitations à tous et en premier lieu bien sûr aux élèves, tellement c’est évident.
Pour faire la promotion de l’école calédonienne, il suffit de diffuser le film de la soirée.
Jean-Paul Grès »

« Merci, Jean-Paul, pour ces mots pleins d’émotion...
Oui, nous avons encore des étoiles dans les yeux ce matin, nos artistes ont fait leur rentrée au collège le sourire aux lèvres.
Mission ô combien brillamment accomplie...
Bravo : aux jeunes artistes, à leurs professeurs et Maréva qui les ont accompagnés vers cette apothéose d’hier soir.
Les parents ont vu leurs enfants sous une autre facette, beaucoup sont venus nous dire leur émerveillement et leur gratitude.
Mme Banak, Mme Dedieu, Mme Lamand, Mme Lannéval, Maréva, Mme Murcie, M. Picherit, Mme Thomas, Mme Urvoy : MERCI !
Je vous serais reconnaissante de transmettre ces quelques mots à vos jeunes artistes.
Magenta peut être fier de sa communauté éducative.
Bien à vous tous, Patricia Le Rohellec. »

« Une soirée digne des plus beaux spectacles de Las Vegas et je sais de quoi je parle ! Un jumelage s’impose !!! (lol)
Quoi dire de plus que tous ces témoignages admiratifs du travail effectué par tous nos collègues. Ils sont les faiseurs de projets et les moteurs de la création ! Sachons entretenir ces énergies, le "jeu" en vaut la chandelle en voyant le résultat et cette générosité sur scène déployée par tous nos élèves investis et à l’engagement artistique impressionnant....
J’ai un profond respect et une admiration sans limite pour eux, dépassant leurs craintes, exprimant leurs émotions et un savoir artistique de grande qualité. La scène est un lieu qui transcende et nous pousse à être soi !!!
Quelle école que celle de l’expression des arts !!! Vive le spectacle vivant, vive le festival, vive notre collège artistique !
Un grand merci enfin à Célia d’avoir fédéré ces énergies, merci à Patricia de soutenir corps et âmes nos projets (l’établissement, il me semble, participe énormément sur fonds propres à la réalisation de ces projets), merci à vous tous qui encadrez les élèves et faites naître des vocations, merci pour cette générosité...qui nous lie en ces temps de repli. Profonde gratitude de Monsieur Loyal.
Vincent Picherit »

« Immense merci pour nous tous, Monsieur Loyal. Respect.
Patricia Le Rohellec »

« J’aurais voulu féliciter particulièrement Mareva.
Comme certains le savent, j’ai vécu 10 ans à Tahiti, étudié la langue les arts, assisté à de nombreux spectacles...
Ce qu’a fait Mareva m’a transporté, je me suis vraiment cru là-bas. Le conte avait la facture des contes polynésiens, la musique était bien dans le style de ce qui se fait maintenant, et nos élèves n’avaient pas à rougir de leur prestation. Au contraire ils faisaient jeu égal avec les petits tahitiens car ils étaient portés par le même enthousiasme et la même joie de danser en groupe. Et là, il n’y a pas de secret ; il fallait que quelqu’un leur insuffle cette (en)vie.
Je lui ai déjà dit tout ça de vive voix, mais je tenais aussi à partager mon émotion et mon ravissement devant son " ’ori ma’ohi "
Merci Mareva !
François Campan »

Mise à jour : 13 mars 2019

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères