Exercice de secours en mer

Le jeudi 22 septembre 2016, la classe défense est montée à bord du bateau de la société Vale afin de participer à une simulation de secours en mer. Une classe du collège de Normandie était également présente. Lorsque nous sommes montés, nous avons attendu que tous les employés montent à bord du bateau. Après que tout le monde se soit installé, nous sommes enfin partis en direction de Goro pour déposer les employés de Vale sur leur lieu de travail.
Une fois tous les travailleurs descendus, l’équipe s’occupant du bateau (VGS) nous a distribué des petits morceaux de papier où étaient inscrits des faux noms qui sont censés appartenir aux victimes de l’avarie. L’équipe a aussi fait appel à d’éventuelles personnes qui auraient voulu se porter volontaires afin de se faire passer pour des blessés et une des élèves de la classe s’est portée volontaire (Caroline). Elle devait simuler une foulure à la cheville gauche car elle était « tombée » de la troisième marche de l’escalier placé au centre du bateau pour accéder à l’étage. Puis l’évacuation a pu commencer.

Dans un premier temps, c’était aux blessés d’être évacués à l’aide d’un puma de l’armée de l’air, des secouristes descendaient de l’hélicoptère, récupéraient les blessés et les remontaient jusque dans l’appareil. Ensuite, place aux passagers, et après que tous les blessés aient été évacués, nous avons dû enfiler un gilet de sauvetage et nous diriger vers la porte de sortie. Et comme notre évacuation s’est effectuée grâce à des zodiaques, nous nous sommes répartis en groupes de deux ou trois selon les directives des conducteurs des zodiaques qui n’étaient nul autre que des gendarmes. Nous avons donc traversé la distance qui séparait le lieu de l’accident et la base navale Chaleix. Une fois arrivés sur la base, nous avons été guidés vers un camp de secourisme aux victimes tenu par la Croix Rouge. Nous avons été interrogés sur notre état mental et nous leur avons donné les bouts de papier distribués au début. Ils nous ont attribué l’un des noms inscrits car il y en avait quatre et nous devions inventer une date de naissance, une adresse, un numéro de téléphone et dire si on consommait des médicaments afin de remplir un document nous concernant. Nous avons ensuite été invités à prendre une collation composée d’une conserve de pâté, d’une tomate, d’un petit paquet de chips, d’une barre de chocolat, d’un petit pain, d’une compote et d’une boisson.
C’est ainsi que s’est achevée notre sortie éducative sur le secours en mer.

Fiona Voivenel

Mise à jour :
16 novembre 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter