Une mission humanitaire au Vanuatu menée par la classe de défense

Vendredi 16 septembre à 8h00, le « D’Entrecasteaux » a débarqué les 89 cartons de livres et fournitures scolaires collectés par la classe de défense du collège de Magenta, pour le lycée français de Montmartre à Port Vila (Vanuatu).

L’arrivée du D’Entrecasteaux à Port-Vila

Depuis presque un an, les élèves de la classe de défense du collège de Magenta, parrainée par la base navale militaire de Nouméa, se sont organisés pour collecter livres, fournitures scolaires et matériel informatique pour leurs correspondants du lycée français de Montmartre à Port Vila, qui a été durement touché par le cyclone PAM en 2015. Les partenaires (La Croix Rouge, Hachette Ducos, la bibliothèque Berheim, etc.) et les donateurs ont été nombreux.

L’un des donateurs : la Croix-Rouge
Collecte devant l’hypermarché Géant Sainte-Marie

Ainsi 89 cartons ont pu être chargés par les élèves sur le « D’Entrecasteaux » à destination de Port Vila où Mme Pedeutour, professeur de la classe, et M. Bangus, proviseur du lycée Montmartre, ont accueilli le fret. Cette opération soutenue par les FANC correspond aux objectifs des classes de défense et de sécurité globale puisqu’elle donne un aperçu opérationnel d’une des missions des armées : l’assistance humanitaire. Et tout naturellement le « D’Entrecasteaux » a répondu présent devant cette belle initiative.

Chargement des cartons sur le D’Entrecasteaux

En juillet, les treize élèves de la classe de défense s’étaient rendus au Vanuatu pour un premier contact avec leurs correspondants, afin de prendre la mesure des attentes et des besoins réels. A cette occasion, les élèves ont partagé le quotidien de leurs correspondants pendant une semaine (cours, travaux des champs, visites culturelles et ludiques organisées par nos soins). Par ailleurs, ils ont pris soin de faire la coutume et de présenter une danse, inventée par leur soin avec l’aide d’un intervenant culturel, qui se voulait le reflet de toutes les cultures de Calédonie. En retour, ils ont appris des danses et des gestes propres au Vanuatu, qui leur ont été enseignés par leurs correspondants sur place. Ce voyage a été un véritable enrichissement culturel pour nos élèves, qui ont pu par la même occasion mesurer les inégalités d’éducation dans le Pacifique et prendre conscience de la chance qui est la leur en Nouvelle-Calédonie. Ils sont par ailleurs devenus sensibles au mode de vie simple des Vanuatais qui savent se contenter de peu et en faire leur bonheur quotidien. L’enrichissement n’a donc pas seulement été pédagogique ou civique, mais également humain.

La Classe Défense au Vanuatu…
… après la messe, avant le repas du soir.

J. Mazeaud
A. Peudetour

Mise à jour :
20 septembre 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter