Sortie des 405, 406 et 408 au tribunal

Les 405, 406 et 408 sont allés assister à des audiences au tribunal de Nouméa. Je remercie à nouveau M. Paro, greffier du tribunal de Nouméa pour sa disponibilité lors de nos visites ; mes collègues et parents d’élèves qui ont accepté de nous accompagner et le FSE qui a pris en charge le financement de cette action pédagogique d’éducation civique.

Blaise ROUQUETTE,
10 sept. 2015

Retour des élèves... :

Vendredi 4 septembre 2015 avec ma classe nous sommes allés passer une matinée au tribunal de Nouméa, qui se situe au faubourg Blanchot, pour assister à une audience ; on était avec une autre classe de 4e et nous étions accompagnés par notre professeur d’histoire-géographie. Nous avons assisté à une audience au tribunal correctionnel, c’est-à-dire une audience où l’on juge les délits – vols, violences, etc… (Nihad)

Nous sommes arrivés au tribunal vers 8h00 on a été accueillis par un greffier M. Paro. (Christiane)

Pour entrer dans la salle d’audience, nous sommes passés au détecteur de métaux. L’ambiance était très stricte et très silencieuse. (Clémence)

On s’est assis puis on a entendu une sonnette pour se lever et le procureur nous a dit de nous rassoir. (Nathan)

Au fond de la salle, il y a un grand bureau où se situent les 3 magistrats (juges) et les deux assesseurs ; à gauche il y avait le procureur qui rappelle la loi et propose une sanction en fonction de la loi (code) à droite il y avait un greffier et un huissier puis il y avait deux bancs devant le public où se situent d’un côté le prévenu avec ou sans son avocat puis la victime avec son avocat et au centre la barre où la victime a soit le droit de répondre aux questions, prendre la parole ou garder le silence. (Adam)

Les prévenus étaient jugés pour différents délits, tels que vols, des agressions, des conduites en état d’ivresse et des demandes de mise en liberté pour bonne conduite et pour trouver du travail. (Eva)

(…) Pendant ces procès j’ai pu constater que la plupart des prévenus étaient encore très jeunes (…) (Ernest)

(…) un qui m’a marqué c’était un mineur qui était jugé pour vol et ce n’était pas la première fois, il avait un bon casier judiciaire ce qui m’a choqué pour son âge (Tom).

En attendant les délibérés, nous avons posé quelques questions à l’huissier. Il a répondu à toutes nos questions en expliquant les réponses (Clémence)

(…) Et ensuite nous sommes tous rentrés au collège de Magenta pour aller manger, ah oui, j’ai oublié lors des procès nous avons aussi eu une fiche à remplir pour la rendre à M. Rouquette notre prof d’histoire-géo avec lequel nous avons fait cette sortie au tribunal et nous le remercions. (Ernest)

En conclusion, cette visite fut très enrichissante. Le fait d’avoir assisté à un jugement, du haut de nos gradins, nous permet de mieux comprendre comment ce dernier se déroule étape par étape. Ce fut donc une expérience très intéressante et instructive. (Charlotte)

Cette sortie a été enrichissante car nous avons découvert le monde de la justice de manière concrète (Lucie)

J’avais seulement vu des procès dans les séries, et ça ne se déroule pas du tout pareil (Yaël).

Les procès étaient intéressants malgré que je n’entendais pas très bien, je trouvais ça bizarre que les accusés ne parlent presque jamais et je ne comprenais pas tous les mots employés par le juge. Dans les procès, il n’y a pas de pudeur, les mots utilisés sont parfois choquants (Salomé)

Personnellement j’ai beaucoup aimé cette visite cela m’a permis de dépasser mes préjugés (tous les prévenus ont des avocats, tous les magistrats parlent…) sur les tribunaux (Clémence).

J’ai été impressionnée par le nombre de juges, par le procureur très strict, et par le jeune accusé qui était déjà passé devant le tribunal des enfants (Lilou)

Mise à jour :
31 mars 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter